Vins du monde : zoom sur la Californie

vins-californiens

Les vins de Californie bénéficient d’une solide réputation, portés par des cépages bien connus de France et travaillés avec soin. Des crus de qualité tant en blanc qu’en rouge qui proviennent des régions telles que la Sonoma Valley et la Napa Valley pour les plus célèbres.

Les 5 grandes régions viticoles de Californie

Sur cet immense territoire qu’est la Californie, il existe cinq grandes régions viticoles. La Napa Valley est de loin la plus célèbre. A tel point que ses wineries sont la seconde destination touristique après Disneyland.

La région de South Coast, avec les comtés de :

  • Los Angeles
  • Riverside
  • Orange
  • San Diego

La région de Central Coast qui s’étend de San Francisco à Santa Barbara. Elle comprend 3 grands comtés :

  • Santa Barbara
  • San Luis Obispo
  • Monterey

La région de North Coast, certainement la plus connue au niveau mondial, la région englobe les comtés suivants :

  • Napa
  • Sonoma
  • Lake
  • Mendocino

La région de Sierra Foothills, située au nord de l’Etat. Elle comprend les comtés suivants :

  • Amador
  • El Dorado
  • Calaveras

La région de Central Valley, située entre San Francisco et Santa Cruz

Les cépages des vins californiens

Porté par un climat doux en hiver, chaud voire très chaud et sec en été, les vins californiens sont généralement très fruités avec une teneur en alcool qui atteint fréquemment les 14°C. Dans ce terroir, une dizaine de cépages bien connus assurent 90% de la production totale californienne. Il s’agit des célèbres :

  • Merlot
  • Cabernet Sauvignon
  • Pinot noir
  • Pinot Gris
  • Sirah (ou Shiraz)
  • Grenache
  • Chardonnay

Mais un autre cépage, peut être moins connu du grand public a activement participé à bâtir une solide réputation aux vins de Californie : le zifandel, utilisé depuis 1850. Un cépage également européen à l’origine, que l’on trouve actuellement en Croatie. Il est arrivé en Californie grâce aux colons italiens sous le nom de primitivo. L’un des ses intérêts est qu’il est indifféremment utilisé pour produire du vin rouge, blanc, rosé et même du mousseux.

Un terroir viticole en constante évolution : 4ème producteur mondial de vin

Avec une appétence qui ne cesse de croître pour les vins californiens, le vignoble du Golden State est en constante évolution afin notamment de répondre à la demande locale, nationale et internationale.

Les surfaces cultivables ont ainsi doublé entre 1980 et 2015 à tel point que la Californie est désormais devenue le 4ème producteur mondial de vin derrière la France, l’Italie et l’Espagne.

L’un des enjeux actuels est de poursuivre dans cette voie tout en montant en qualité. Et pour y parvenir, les viticulteurs cherchent à s’éloigner de la Central Valley et de sa sécheresse climatique. De nouvelles exploitations viticoles s’installent à présent plus près des côtes du Pacifique et aux alentours des montagnes du nord de l’Etat. L’objectif étant de bénéficier d’un climat proche de celui de la Méditerranée afin de produire des vins de meilleure qualité.

Laisser un commentaire