Champagne brut, sec, demi-sec, doux, extra-brut… Quelles différences ?

choix champagne

De nombreuses appellations de champagne existent : le brut, l’extra-brut, le brut nature, le sec, le doux ou encore le demi-sec. Difficile de s’y retrouver. Ces appellations marquent néanmoins des différences gustatives nettes et destinent tel ou tel champagne à s’accorder avec succès à un type de plat plutôt qu’à un autre. Explications.

Des appellations de champagne différentes selon le taux de sucre

Quelles sont les différences fondamentales entre les 7 appellations de champagne ? La quantité de sucre qui y est présente, pas n’importe quel sucre d’ailleurs, puisqu’il s’agit de sucre de canne. Le sucre présent dans le champagne provient donc de deux sources : le raisin et la canne. Lors de la vinification, les maîtres de chai font donc le choix de rajouter plus ou moins de sucre dans leur champagne. C’est ce qui permet de différencier les 7 grandes appellations de champagne :

  • le champagne doux contient plus de 50 g de sucre par litre,
  • le champagne demi-sec en contient entre 32 g et 50 g par litre,
  • le champagne sec : entre 17 et 32 g de sucre par litre,
  • le champagne extra-sec : de 12 à 17 g de sucre par litre,
  • le champagne brut : entre 6 et 12 g de sucre par litre,
  • le champagne extra-brut : de 0 g à 6 g de sucre par litre,
  • le champagne brut nature : entre 0 et 3 g de sucre par litre.

Lors des différentes étapes de la fabrication du champagne, le dégorgement est une étape cruciale réalisée par le vigneron. Elle consiste à éliminer le dépôt de levure concentrée présent dans le col de la bouteille. Une quantité de vin est donc perdue. Pour que les bouteilles soient toutes remplies (75 cl pour une bouteille standard), il faut donc les remplir quelque peu. Cette étape s’appelle le dosage. Lors du dosage le vigneron introduit une liqueur, mélange de vin et de sucre de canne. C’est lors de cette étape que le choix de produire un champagne plus ou moins sucré se fait.

Le champagne doux est donc le plus sucré tandis que le champagne brut nature, appelé également zéro dosage est le plus sec.

La dégustation du champagne

Les champagnes secs, demi-secs ou encore bruts offrent une variété gustative des plus riches. Par ailleurs, ces différentes gammes de champagne s’accordent parfaitement avec des types de repas qui leur sont associés.

Le champagne extra-brut ou zéro dosage est à consommer au moment de l’apéritif, tout comme le champagne brut. Ce même champagne brut conviendra parfaitement avec un repas à base de viande blanche, de poissons ou encore de fruits de mer de par son aspect minéral, rafraîchissant, vif et peu sucré qui offre un mariage de saveurs optimal.

A l’autre bout de l’échelle se trouvent les champagnes les plus sucrés : champagnes extra-sec, sec, demi-sec et doux. Ils sont ainsi tout naturellement destinés à accompagner les desserts et pâtisseries variées.

L’erreur fréquente est de choisir un champagne demi-sec ou sec pour l’apéritif. La quantité trop importante de sucre a alors tendance à empiéter sur les saveurs de la suite du repas. Idem, si on cherche à contrebalancer le sucre d’un dessert en optant pour un champagne brut, le résultat ne peut qu’être décevant car ce champagne apportera, dans ce cas, encore  plus de l’amertume.

Laisser un commentaire